Slideshow Items

Sergio Valenzuela Escobedo

Mänk’áčen

38,00

En stock

En stock

Mänk’áčen – Toumayacha Alakana : cette expression est à l’origine de ce travail de Sergio Valenzuela Escobedo, ayant conduit à la réalisation d’une thèse en photographie. Elle signifie « regarder la tête couverte d’un voile ».
C’est ainsi que les Fuégiens ont nommé l’acte de photographier au XIXe siècle, quand ils ont vu les premiers appareils photographiques avec les opérateurs qui ont débarqué en Amérique du Sud dès 1840. Quels noms les peuples locaux ont-ils donné à ces nouvelles images-objets ? Comment cet outil inconnu a-t-il été perçu ? Que signifie le fait d’être regardé la tête couverte d’un voile ?

Mänk’áčen (« le chasseur d’ombre » en langue Yahgan) présente ainsi les résultats de l’artiste/chercheur et commissaire d’exposition Sergio Valenzuela Escobedo, et s’appuie également sur une archive ethnographique pour défendre la thèse de l’existence d’une « mécanique mystique » ; texte de Justo Pastor Mellado.

  • date de publication : 2022
  • langue : FR / EN / SP
  • pages : 40
  • format : 24 x 34 x 1.2
  • tirage : 1ère édition, 400 exemplaires
  • reliure : Leporello
  • ISBN : 9782493123039
  • éditeurs : Palais
  • ça peut aussi vous intéresser

    du même auteur

    voir tout →

    du même éditeur

    voir tout →
    Vous regardez : Mänk’áčen 39,00
    Ajouter au panier