Slideshow Items

Virginia Woolf

Oh, to be a Painter !

12,00

Plus que 1 en stock

Plus que 1 en stock

Malgré le grand intérêt porté aux écrits de Woolf, ainsi qu’aux artistes et critiques d’art de son cercle de Bloomsbury, il n’existe pas d’édition accessible ou de sélection d’essais consacrée à ses écrits sur l’art. Ce volume rassemble son plus long essai sur la peinture, “Walter Sickert : A Conversation” (1934), ainsi que des essais et des critiques plus courts, dont “Pictures and Portraits” (1920) et “Pictures” (1925).

Ces textes formellement inventifs révèlent la centralité des arts visuels dans l’écriture et la vision de Woolf. Ils montrent son engagement dans les débats contemporains sur l’art moderne et sont novateurs dans leur traitement des idées sur la couleur et la forme, notamment en réponse au travail de sa sœur, la peintre Vanessa Bell, qui a conçu nombre de ses couvertures et de ses jaquettes de livres. Dans ces essais et critiques, Woolf met en lumière la relation complexe et interdépendante entre l’artiste et la société, et révèle l’évolution de ses propres perspectives au cours de décennies de changements sociaux et politiques. Elle fournit également des commentaires pointus et astucieux sur des œuvres d’art spécifiques et sur la relation entre l’art et l’écriture.

  • date de publication : 2021
  • langue : EN
  • pages : 144 p.
  • format : 17.8 x 16 x 1
  • reliure : dos carré collé
  • ISBN : 9781644230589
  • éditeurs : David Zwirner
  • ça peut aussi vous intéresser

    du même auteur

    voir tout →

    du même éditeur

    voir tout →